S'enregistrer

Préparation de l'hibernation des tortues terrestres

preparation-hibernation-tortue-terrestre

Pourquoi les tortues hibernent ?

Dans les climats tempérés, pendant l'hiver, le soleil ne peut pas leur fournir assez de chaleur pour que les activités normales de l'organisme puissent être assurées et, dans ces conditions, les reptiles rentrent en hivernation. Chez les tortues, l'hivernation est induite par une baisse de la température et une diminution du nombre d'heures de lumière. Pendant cette période, leur température corporelle diminue, la fréquence cardiaque ainsi que le rythme respiratoire diminuent, le système digestif ne fonctionne plus et le système immunitaire n'est plus très efficace.

Les conditions nécessaires à l'hibernation

La température de l'environnement à laquelle le reptile est exposé pendant sa léthargie revêt une importance fondamentale pour le succès de l'hibernation. En effet, à une température d'environ 5 °C, la tortue s'endort profondément, la consommation de ses réserves corporelles est minimale (le reptile ne risque pas de geler).

Les températures inférieures à 2 °C sont potentiellement dangereuses et en dessous de 0 °C on peut enregistrer des lésions oculaires ou cérébrales avec des dommages irréversibles, même en cas d'exposition brève, car les tissus gèlent. On rencontre généralement ce type de problème chez des animaux qui ont hiberné en plein air, sans protection adéquate.

Dans la nature, la durée de l'hibernation dépend du climat et de la latitude. Pour des animaux élevés en captivité, il faut également tenir compte de la taille, de l'âge, des réserves de graisse et de l'état de santé général. Si l'animal n'est pas en bonne santé, il peut sans aucun problème ne pas entrer en léthargie pendant un an et, en cas de besoin, il est possible de raccourcir artificiellement cette période d'hibernation.

Pour les animaux très jeunes une période d'hibernation courte est certainement plus sûre. La durée globale de la léthargie ne doit pas dépasser vingt semaines. 

En revanche, au-dessus de 11 °C, les animaux ont tendance à devenir actifs. L'une des erreurs les plus fréquemment commises avec des tortues en hibernation est de les laisser à une température intermédiaire entre la température optimale (18-25 °C) et la température de léthargie (5 °C) : dans ces conditions, le métabolisme est maintenu, même s'il fonctionne à un rythme plus lent, et l'animal, ne se nourrissant pas, consomme très rapidement ses réserves énergétiques. Il utilise d'abord ses réserves de graisse, puis une fois celles-ci utilisées, il s'attaque à la masse musculaire et aux organes internes, finissant par mourir ou bien par se réveiller dans un état d'épuisement grave.

Seuls les animaux en condition physique optimale et disposant de réserves de graisses suffisantes, accumulées pendant la saison chaude, doivent pouvoir hiverner. Les tortues malades, affaiblies ou pas assez lourdes ne doivent pas entrer en léthargie mais être gardées au chaud tout l'hiver dans un terrarium bien aménagé, afin de pouvoir être alimentées et/ou soignées. 

 Préparation de la tortue à l'hibernation

Environ deux mois avant la léthargie, il est conseillé de faire procéder à un examen des fèces et, si nécessaire, de soumettre la tortue à un traitement anti-parasitaire. L'absorption d'aliments doit cesser trois ou quatre semaines avant la léthargie pour les animaux de taille moyenne, plus tard pour les animaux les plus petits.

Aucun reptile ne doit pouvoir hiverner s'il a mangé récemment : la nourriture contenue dans le tube digestif n'est pas assimilée pendant la léthargie et risque de pourrir, provoquant l'absorption de toxines, voire une septicémie mortelle.

En outre, les résidus se trouvant dans la bouche, entrant en putréfaction, peuvent provoquer une infection qui risque ensuite de contaminer l'oreille moyenne. En revanche, il faut laisser de l'eau en grande quantité à la disposition des animaux qui se préparent à l'hivernation.

Pour vous assurer que la croissance et l'accumulation de réserves de graisse sont à un niveau suffisant, il peut être utile de mesurer régulièrement le poids et la longueur de la tortue. Par ailleurs, avant le début de la léthargie, nous vous conseillons de vérifier soigneusement l'état de santé du reptile en effectuant les contrôles dont nous vous avons parlé à propos de l'acquisition.

Si une tortue entre en léthargie sans avoir un poids approprié ou si elle présente des symptômes de maladie, il est probable qu'elle ne survivra pas à l'hiver.

En résumé, il ne faut laisser une tortue entrer en léthargie que si :

- elle a subi une période de jeûne suffisant pour vider son appareil digestif

- son poids corporel est optimal

- elle est en parfait état de santé

On peut laisser les tortues hiverner en plein air ou bien à l'intérieur. Ces deux systèmes présentent à la fois des avantages et des inconvénients, mais si vous vous organisez bien, le second choix est sûrement le meilleur car c'est le plus sûr pour l'animal. 

Autres articles :

Éléments épinglés
Activités récentes
  •   Philippe a commenté cette publication il y a 4 heures
    Bonjour
    J ai des tortues d Hermann ds un enclos de le jardin. Je leur donne de la salade un peu des pissenlits un peu des fruits des os de sèches et une limace de temps en temps. Mais je suis inquiète car je m m'aperçois qu elles ont les ecailles…
    Bonjour
    J ai des tortues d Hermann ds un enclos de le jardin. Je leur donne de la salade un peu des pissenlits un peu des fruits des os de sèches et une limace de temps en temps. Mais je suis inquiète car je m m'aperçois qu elles ont les ecailles qui s'épaississent un peu pyramidales .Que dois je faire?
    Merci infiniment pour vos conseils
    Geneviève
    Lire la suite
    0
    0
    0
    0
    0
    0
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  • Bertrand a ajouté une nouvelle vidéo
    Repas tortues
    Repas des tortues dans mon bassin
    0
    0
    0
    0
    0
    0
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  • Manou Lecaulle vient de s'inscrire sur le site
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  • Bienvenue!
    0
    0
    0
    0
    0
    0
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  • Geneviève Cabrolier vient de s'inscrire sur le site
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  •   Léopold Van Brandt a réagi à cette publication il y a 1 jour
    Bertrand a ajouté une photo à l'album Photos du journal
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  •   Bernard a commenté cette publication il y a 1 jour
    Est ce ici ou l'on peut poser des questions ?
    Merci
    Cordialement
    0
    0
    0
    0
    0
    0
    • Oui exactement
      0
      0
      0
      0
      0
      0
      Dénoncer
    • Alors voici ma question : j'ai deux tortues Hermann. Je leur ai fabriqué un enclos avec grillage sur le dessus pour éviter les rats ou autresAlors voici ma question : j'ai deux tortues Hermann. Je leur ai fabriqué un enclos avec grillage sur le dessus pour éviter les rats ou autres prédateurs qui auraient de mauvaises intentions. Mais, car il y a toujours un mais, j'ai été obligé de séparer mes tortues car de temps en temps elles se battent et se mordent, en plus je ne sais pas reconnaître si ce sont deux mâles, deux femelles ou un couple.
      J'ai grand besoin d'aide
      Merci
      Cordialement
      Bernard
        Lire la suite…
      0
      0
      0
      0
      0
      0
      Dénoncer
    • C'est très bien pour le grillage. Les morsures de rats peuvent arriver et donner des blessures graves. Bien possible que ce soit deux mâles en effet.
      C'est très bien pour le grillage. Les morsures de rats peuvent arriver et donner des blessures graves. Bien possible que ce soit deux mâles en effet.
      Pour t'aider à confirmer le sexe il me faudrait des photos. En particulier au niveau de la queue.
        Lire la suite…
      0
      0
      0
      0
      0
      0
      Dénoncer
    • Je m'occupe des photos ce weekend, on va deja essayé de déterminer le sexe, se sera un bon début.
      Merci encore
      Cordialement
      0
      0
      0
      0
      0
      0
      Dénoncer
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  •   Bernard a commenté cette publication il y a 1 jour
    Bonjour à toutes et à tous, je suis nouveau sur le site et vous souhaite une bonne après midi
    Cordialement
    Bernard
    0
    0
    0
    0
    0
    0
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  • Bernard vient de s'inscrire sur le site
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  •   Clément a commenté cette publication il y a 1 jour
    Philippe a ajouté une nouvelle vidéo
    La tortue d'Hermann
    Le tour de France de la biodiversité 2013 : étape 2/21

    Ces animaux ont une très longue durée de vie, souvent plus de 60 ans, et ne pondent annuellement que trois à six œufs. À partir du mois de novembre l'espèce « hiberne ». Elle s'enterre de…
    Le tour de France de la biodiversité 2013 : étape 2/21

    Ces animaux ont une très longue durée de vie, souvent plus de 60 ans, et ne pondent annuellement que trois à six œufs. À partir du mois de novembre l'espèce « hiberne ». Elle s'enterre de quelques centimètres dans le sol jusqu'au mois de mars. Pendant cette période, elle est capable de ralentir presque totalement son métabolisme ce qui lui permet, notamment, de ne pratiquement pas perdre de poids. Malgré la protection et les mesures de gestion pour la favoriser, cette espèce reste très menacée, notamment en raison des feux de forêts de plus en plus fréquents qu'elle n'est pas capable d'éviter, et de la poursuite de la destruction de ses habitats naturels pour faire place aux activités humaines.
    Lire la suite
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
Aucune activité