S'enregistrer
Temps de lecture : 3 minutes

Manipuler une tortue

manipulation-tortue

Comment manipuler les tortues ?

En général, mis à part les spécimens de très grande taille, les tortues terrestres sont faciles à examiner et à manipuler. Vous pouvez tenir les sujets les plus petits entre vos doigts tandis que pour les plus grandes, il suffit de tenir de vos deux mains les côtés de la carapace.

Les tortues terrestres ne sont pas des animaux agressifs et leur système de défense consiste à rentrer la tête et les membres à l'intérieur de leur carapace. Souvent, en particulier avec les sujets du genre Testudo, il est possible, en faisant preuve de beaucoup de patience et progressivement, de faire sortir les membres et la tête mais si l'on n'a pas d'expérience il est préférable d'éviter cette manœuvre pour ne pas faire mal à l'animal.

Pour forcer un animal à sortir sa tête et ses membres avant, il faut rentrer les membres arrières dans la carapace de manière à réduire le volume interne de l'animal ; pour l'obliger à sortir ses membres arrière poussez vers l'intérieur la tête et les membres avant.

Pour examiner la tête et les membres d'une tortue boîte (genres Terrapene et Cuora) enfermée dans sa carapace hermétique (opération qui n'est pas du tout facile) on peut exercer une légère pression contre la moitié arrière du plastron, de sorte que la moitié avant s'ouvre légèrement ; on posera alors le pouce et l'index dans l'espace entre la dossière et le plastron et on les bougera délicatement pour faire sortir un membre du reptile. Une fois que vous avez fait sortir une patte, la carapace reste ouverte. Lorsque vous manipulez ces tortues soyez très prudent et veillez à ne pas vous coincer le doigt à l'intérieur de la carapace (c'est une expérience plutôt douloureuse). 

Si vous manipulez des tortues de grande taille (par exemple les Geochelone pardalis ou Geochelone sulcata) soyez très prudent lorsque vous mettez vos doigts dans les fosses axillaires ou inguinales : en effet, si l'animal rentre brutalement dans sa carapace, l'un de vos doigts risque de rester coincé par sa patte (et il pourrait être compliqué de le sortir étant donné la force considérable de ces reptiles).

Sachez toutefois qu'il s'agit de comportements instinctifs qui ne sont pas destinés spécifiquement à blesser. Il est essentiel de ne pas laisser tomber les tortues pour ne pas les blesser et ne pas provoquer de fractures à leur carapace.

Très souvent, lorsqu'ils sont manipulés, ces reptiles urinent et il leur arrive même de déféquer : attention donc à ne pas lâcher prise par inadvertance. Enfin, n'oubliez pas qu'il ne faut pas laisser les tortues renversées sur le dos car elles n'apprécient pas du tout cette position et en cas d'infection respiratoire grave cela pourrait entraîner leur mort. 

Comment transporter une tortue ?

Pour transporter une tortue pendant la saison chaude, il suffit de disposer d'un récipient approprié à la taille de l'animal (par exemple une boîte en carton ou une caissette en bois ou en plastique, avec des feuilles de papier journal sur le fond). 

Pendant la saison froide en revanche, il faudra assurer l'isolation thermique du reptile et éviter les écarts de températures : dans ce cas, utilisez un conteneur isolant, par exemple une grosse boîte en polystyrène ou un sac en plastique. Vous pouvez également mettre à l'intérieur des bouteilles en plastique remplies d'eau chaude, en les fixant bien pour éviter qu'elles n'écrasent la tortue en roulant, surtout si celle-ci est de petite taille. Quoi qu'il en soit, il faut éviter de créer à l'intérieur du conteneur une température excessive qui serait très mauvaise pour le reptile. Si le trajet n'est pas très court on assurera une aération en ménageant des petits trous (dans le cas des conteneurs en carton ou en polystyrène) ou en ouvrant périodiquement le couvercle (dans le cas de conteneurs à fermeture hermétique). La tortue doit être transportée le plus rapidement possible dans sa nouvelle « maison » (qu'il s'agisse d'un enclos en plein air ou d'un terrarium), qui devra toujours avoir été préparée à l'avance.