S'enregistrer

La reproduction de la tortue hermann mâle et femelle

accouplement tortue hermann

À partir d'un certain âge, les tortues mâles et femelles sont des animaux qui atteignent leur maturité sexuelle et sont prêts pour la reproduction et la création de bébés tortue d'Hermann. Dans la nature cela se produit généralement vers l'âge de 10 ans. Les mâles sont des animaux jeunes quand ils atteignent la maturité sexuelles, et ont moins d'une dizaine d'années généralement. Le sperme pour le mâle tortue et les ovules pour la femelle tortue mûrissent l'année qui précède l'accouplement.
La reproduction d'une tortue hermann en captivité et en France est tout à fait possible si elle est bien maitrisée, et si les tortues terrestres sont en bonne santé et élevées dans d'excellentes conditions de vie, y compris quand ces reptiles vivent en terrarium.

La période de reproduction de la tortue hermann 

En France, la période de reproduction de la tortue de terre hermann se déroule l'été quand le soleil est très présent, et que la température avoisine les 30°C. En pleine nature ou en captivité dans un enclos, le mâle fait son possible pour immobilier la femelle qu'il détecte grâce à son odorat, et va même jusqu'à lui mordre les pattes arrières et la queue, ou voire à donner des coups avec sa carapace. Ce comportement de reproduction peut d'ailleurs être parfois assez violent pour un si petit animal, et donner l'impression de voir des tortues hermann qui se battent, d'où la nécessité de n'avoir qu'un seul mâle et plusieurs femelles dans un même enclos, au risque de provoquer des blessures préoccupantes à la carapace, aux membres ou à la queue. Si vous avez plusieurs mâles, il faudra hélas limiter les rencontres de ces animaux pour ne pas fatiguer la femelle. Et une protection de la femelle sera nécessaire, en séparant l'enclos en deux.
Ces séances de reproduction peuvent avoir lieu plusieurs fois et jusqu'en septembre quand le soleil et la température sont encore au rendez-vous. La météo étant très variable selon où vous êtes en France, les chances de réussites ne sont pas les mêmes partout. Ainsi ceux habitant dans le sud de la France, en Méditerranée pourront plus facilement assister à la naissance de bébés tortues.
La qualité de l'alimentation donnée à vos tortues terrestres peut aussi influer sur le comportement de reproduction. Il faut veiller à ce que l'alimentation soient suffisamment équilibrée et riche, afin de vous donner toutes les chances d'avoir des oeufs tortues hermann. Le pissenlit est une excellente source d'alimentation pour vos tortues. Étant très riche en calcium le pissenlit permettra à votre tortue de concevoir plus facilement la coquille de ses oeufs. En captivité, l'alimentation doit être aussi variée que celle dans son milieu naturel en France et dans toutes la Méditerranée. Vos tortues sont des reptiles qui doivent être bien hydratées et avoir constamment de l'eau à disposition. Proposez-leur des bains d'eau tiède afin de les détendre, et d'apporter une ambiance romantique. Veillez à ce que l'eau soit renouvelée régulièrement.

L'accouplement des tortues de terre 

Dès lors que la femelle testudo hermanni est décidée, elle s'immobilise pour permettre au mâle de grimper sur sa carapace. L'anatomie d'une espèce mâle tortue hermann est faite en sorte qu'il puisse s'adosser à la carapace de la femelle, sa dossière étant légèrement concave il se retrouve alors en position quasiment verticale. Et fait rare dans la vie des tortues, la tortue de sexe mâle se met à prononcer des cris en ayant la bouche ouverte et le cou déployé. Le reste du temps la tortue terrestre est un animal totalement muet. Son sperme est alors transmis à sa partenaire par son cloaque. Ce processus dure au total 3 à 10 minutes. Et une fois la chose faite, chaque tortue retourne à ses occupations habituelles. En coulisse les ovules et les spermatozoïdes issus de chaque sexe fusionnent. Par mesure de protection, il est parfois nécessaire d'isoler à nouveau la femelle tortue du mâle afin de la laisser se reposer.
Chez les tortues aquatiques le processus est similaire. Vivant généralement dans un aquarium, les tortues aquatiques doivent être d'autant plus séparées si le mâle se montre trop insistant.

Afin d'assurer la protection des espèces et ne pas créer d'hybridations, il est important en captivité de ne pas mélanger les sous-espèces de ces animaux dans un même enclos, et encore moins les espèces. Comme par exemple l'espèce de tortue de terre testudo voisine, la tortue Grecque (ou testudo graeca). Sans quoi vous créerez des jeunes espèces hybrides. La protection de la diversité des espèces est une valeur essentielle chez les passionnés de tortues. Attention donc à ne pas mélanger l'espèce testudo hermanni hermanni avec l'espèce testudo hermanni boettgeri.

La ponte des oeufs de tortue hermann 

À ce stade nous sommes encore loin de l'éclosion des oeufs et de la naissance des jeunes tortues, prévue plusieurs semaines après la ponte.
La ponte de la tortue testudo hermanni hermanni et hermanni boettgeri a lieu 60 jours environ après l'accouplement. La femelle utilise à nouveau ses pattes pour creuser un trou profondément dans la terre ou le sable pour protéger ses oeufs des prédateurs. Afin de l'aider dans cette épreuve il est important de bêcher préalablement la terre à un endroit de l'enclos, afin de créer une zone de ponte propice et malléable. Cette zone doit être totalement dégagée sans feuilles ni obstacles. Les feuilles ne sont pas les plus gênantes, ce sont surtout les rochers.
Selon l'âge et la taille de la tortue, la ponte peut donner entre deux à douze oeufs, et s'échelonner sur plusieurs jours. Une fois ces oeufs pondus elle rabat la terre avec ses pattes et rebouche le trou du sol. Elle peut aussi recouvrir la terre fraichement bêchée avec des feuilles afin de mieux dissimuler sa zone de ponte.
Il arrive parfois que les reptiles femelles déposent un oeuf ou deux directement sur le sol, quand elle considère qu'il n'est pas viable.

Il est intéressant de faire un parallèle avec les tortues marines qui vivent en pleine mer. Ces tortues marines ont la particularité de parcourir le monde entier pour ne pondre que sur la plage où elles mêmes elles sont nées. Ainsi, par exemple la tortue Luth, va creuser son nid dans le sable de sa plage de naissance. Les pontes des tortues marines sont très prolifiques. Une tortue Luth peut pondre une centaines d'oeuf pour un seul nid. C'est valeur est cruciale afin de perpétuer la survie de l'espèce, car les prédateurs sont nombreux.

L'incubation des oeufs de tortue hermann 

Bien que dans la nature ces oeufs restent à leur place, il est vivement conseillé de déterrer ces oeufs du sol et de les placer dans un appareil d'incubation. Ces oeufs seront ainsi totalement à l'abri des prédateurs, et auront surtout toutes les chances de donner naissance à des jeunes tortues. La taille des oeufs correspond à peu près à la taille d'une balle de ping-pong. Les oeufs de l'espèce tortue hermann sont sphériques et ne pèsent que quelques grammes.
L'incubation s'effectue dans un appareil appelé incubateur. Chaque oeuf est posé dans un trou creusé dans un substrat légèrement humide formant un nid. Ce substrat est de la vermiculite ou du sable le plus souvent. On ne doit plus modifier de place ni retourner l'oeuf au cours de l'incubation. Aucun végétaux et feuilles ne doivent être déposés dans la zone d'incubation. En inclinant légèrement l'incubateur vous serez certain qu'aucune gouttes d'eau de condensation ne se déposent sur les oeufs.
La santé de chaque oeuf dépend des conditions dans laquelle ils sont incubés. Il s'agit d'une étape délicate qui doit être bien préparée à l'avance. La température doit être précise et constante, entre 28 et 32°C. C'est la température au cours de l'incubation qui définira le sexe de la tortue.

La naissance des tortues de terre 

L'éclosion d'un oeuf testudo hermanni dépend essentiellement de la bonne santé de l'animal, de son âge et de ses conditions de vie. Bien qu'en apparence les tortues terrestres semblent s'être accouplées, il s'avère qu'en réalité la maturité sexuelle des mâles ou des femelles ne soit pas encore effective. Les reptiles mâles sont parfois trop jeunes. La saison d'hibernation est essentielle pour équilibrer les cycles hormonaux de la femelle. Si vous souhaitez augmenter vos chances d'avoir des bébés testudo hermanni, votre tortue doit connaître une phase d'hibernation.
L'étape ultime de l'éclosion d'un oeuf dépend aussi de la fécondation. Les spermatozoïdes doivent être en bonne santé afin d'espérer atteindre les ovules. Il arrive parfois que les femelles gardent le sperme en réserve et ne l'utilisent que la saison d'après.
L'éclosion n'a alors lieu qu'un an voire deux ans après l'accouplement. Quand l'accouplement a lieu à la fin de l'été et qu'elle observe une baisse de température, il est fréquent que la femelle attende l'année suivante, après l'hibernation. Le sperme de la tortue terrestre est étonnamment bien conservé durant cette période d'hibernation. Le sperme peut même être conservé plusieurs années de suite.

La reproduction d'une tortue vivant en terrarium 

Sachez qu'en terrarium un accouplement est possible, il faudra faire en sorte de reproduire la saison de l'été avec un soleil qui bat son plein. Avec une température et un taux d'humidité suffisants. En captivité une tortue terrestre est un animal vivant en terrarium est totalement soumise aux conditions créées. Il faut donc veiller à ce que le rythme de l'éclairage et la température du chauffage soient cohérents.
La ponte d'une tortue est en revanche plus difficile en terrarium, à moins que votre terrarium soit extrêmement grand et comporte une zone prévue pour la ponte.

Sur le même sujet :

© 2021 PassionTortue.com - Mentions légales - Contactez-nous