S'enregistrer

La naissance d’un bébé tortue hermann

naissance bébé tortue hermann

La naissance d'un bébé tortue hermann est un moment magique que tout passionné rêve d'assister.
Chaque année la tortue mâle se lance dans la parade amoureuse et cherche à se reproduire avec une tortue de l'autre sexe. La période de reproduction démarre chaque année dès la sortie de l'hibernation au printemps, et se termine à la fin de l'été. Les mâles se montrent parfois très insistant et n'hésite pas à mordre les pattes de la femelle pour tenter d'immobilier la carapace. La tortue de sexe mâle émet un cri caractéristique au moment de l'accouplement. Dans un cadre naturel, la reproduction des tortues hermann, dont les sous-espèces testudo hermanni boettgeri et testudo hermanni hermanni, s'observe le plus souvent à une période chaude de l'année, au plus fort de l'été. Puis la tortue hermann mâle et femelle regagnent leurs activités habituelles dans leur enclos de votre jardin. En coulisse la femelle féconde le sperme du mâle avec ses ovules. Cet animal a toutefois la possibilité de stocker le sperme longtemps pour ne le féconder que des années plus tard.

Chez l'espèce tortue hermann en bonne santé, la période de reproduction donne lieu le plus souvent a une ponte d'oeufs de tortue 60 jours environ après l'accouplement, à condition que le mâle et la femelle soient adultes et aient atteints leur maturité sexuelle. La femelle tortue creuse un trou avec ses pattes arrières et se met à pondre ses oeufs un à un. La ponte demande beaucoup d'efforts et peut prendre plusieurs heures. Une seule femelle peut pondre entre 2 à 10 oeufs de tortue, selon l'âge et la taille de la femelle. Il est important de noter la date prévue de la naissance afin de pouvoir être présent ce jour là et assister à ce moment si magique. Il suffit d'additionner le nombre de jours après la ponte.
En comparaison les tortues marines de grande taille comme la tortue Luth peuvent pondre des centaines d'oeufs. Ces espèces marines parcoure le monde pour se rendre sur la plage de leur naissance. La tortue Luth forme un nid dans le sable avec ses pattes, puis pont tous ses oeufs. Elle les recouvre avec le sable et quitte la plage.



Comment se déroule la naissance des bébés tortues hermann ? 

Quand les conditions d'incubation sont respectées, la naissance d'une espèce tortue hermann se produit environ 60 jours après la ponte des oeufs. Dans le milieu sauvage, dans le sud de la France notamment, cette période d'incubation peut être relativement plus longue du faite des variations de la température et du taux d'humidité. Avec une température plus faible, la date sera repoussée. À l'inverse une température de 32°C et une humidité élevée pourront avancer la date de la naissance.
L'incubation peut être réalisée directement dans son milieu naturel dans votre jardin, à l'endroit exact où les oeufs de votre tortue ont été pondus. Cette incubation doit néanmoins bénéficier d'une excellente exposition au soleil, avec d'un bon niveau naturel d'hydrométrie et de température.
En captivité l'incubation des oeufs de tortue s'effectue le plus souvent en intérieur dans un incubateur artificiel, où la température y est constante. Au fur et à mesure de son développement, l'embryon absorbe le calcium de la coquille. Cette dernière devient alors de plus en plus mince et fragile. L'embryon commence alors à bouger, amenant sa tête dans la bulle d'air présente à l'intérieur de l'oeuf et commence à respirer avec ses poumons.

L'éclosion des oeufs de tortue 

Lorsque cette réserve d'air est épuisée, l'embryon recommence à bouger et à casser la coquille qui lui assurait sa protection jusque là. L'embryon devenu bébé utilise ce que l'on appelle la dent de l'œuf, qui une zone très solide localisée au bout de la tête et qui disparaît peu de temps après la naissance. La phase d'éclosion requiert beaucoup d'efforts, vous pouvez éventuellement l'aider un peu en dégageant uniquement la coquille sur le dessus.
Après avoir ouvert son oeuf et créé un trou pour respirer et prendre vie, le bébé tortue Hermann reste à l'intérieur pendant plusieurs heures voire un ou deux jours, le temps d'absorber complètement le jaune de l'oeuf. Que ce soit dans la nature en milieu sauvage ou dans un incubateur artificiel en captivité, le processus naturel de l'éclosion est le même.

Après la naissance des tortues de terre 

Après la naissance, le bébé tortue reste à l'intérieur pendant quelques temps encore. À ce moment là il ne faut absolument pas interrompre l'éclosion pour éviter qu'il quitte trop tôt l'œuf contenant son sac vitellin. Si c'était toutefois le cas, il faudrait laver le bébé tortue délicatement sous un petit filet d'eau, puis le placer dans une petite boite en plastique parfaitement propre et sans substrat, jusqu'à ce que le sac vitellin soit totalement absorbé. Il faut en général plusieurs heures pour que le bébé tortue de terre absorbe complètement son sac vitellin. Il constitue le jaune d'oeuf restant et est très riche en nutriment.



Comment s'occuper d'un bébé tortue ? 

Après l'éclosion, les bébés tortues terrestres sont des reptiles qui doivent être placées dans quelques millimètres d'eau tiède pour qu'ils puissent boire et se détendre. Cela est aussi l'occasion de les laver délicatement en retirant le substrat collé. Ces bébés sont ensuite placés dans un terrarium fermé. Il est conseillé de laisser les coquilles vide à leur disposition afin qu'ils ne nourrissent du calcium dont ils ont grandement besoin pour grandir et façonner leur carapace.
À la naissance il est totalement impossible de distinguer le sexe des tortues de terre et de dissocier les femelles des mâles. Ce n'est qu'à partir d'un certain âge, que le sexe se dévoile. Il en réalité plus simple d'anticiper et de conditionner les oeufs avec des températures précises dans l'incubateur. Les tortues terrestres femelles se développent avec une température plus haute que celle des mâles. Dans la nature ce sont généralement les oeufs situés plus au fond du trou que les mâles prennent formes. Ceux proches du soleil sont d'avantage des tortues femelles.

Le terrarium des bébés tortues 

Le terrarium doit être un habitat équipé d'une lampe à UVB placée à 30 cm maximum des animaux et le chauffage doit être constitué par une lampe spot d'environ 50W, et associée à un thermostat. La température de l'air doit être aux alentours des 25 à 30°C.
Le substrat peut être constitué de simples feuilles de papier absorbantes au début, et remplacé par la suite de terre de bruyère, d'écorces de bois ou encore de fibres de coco. Les besoins d'une jeune tortue en matière d'humidité et de températures sont identiques à ceux d'une tortue adulte. Veillez à placer dans le terrarium une petit récipient d'eau très peu profond afin que votre tortues puissent d'hydrater. Leur habitat devra également avoir un ou plusieurs abris selon le nombre de bébés vous avez.
Par la suite l'habitat de vos tortues terrestres pourra évoluer et se garnir de différents éléments éléments, tels que des plantes et roches.

L'enclos des bébés tortues 

Quand la météo le permet vous pouvez mettre les bébés tortues en plein air dans un enclos afin qu'ils puissent s'alimenter avec des plantes qui poussent naturellement dans votre jardin, et bénéficier pleinement du soleil et de la nature.
Du fait de le jeune âge, il est vivement recommandé que de mettre un grillage sur le dessus de l'enclos. À cet âge les bébés tortues sont très vulnérables car leur carapace est encore molle. Une vie captivité dans un enclos offre des chances de survie beaucoup plus grande à ces reptiles que dans leur milieu naturel.



Quelle alimentation donner aux bébés tortues terrestres ? 

Les bébés commencent à se nourrir en général deux ou trois jours après l'éclosion mais parfois il faut quelques jours de plus. Pour leur santé il est important que la lampe UVB et la lampe chauffante de leur terrarium soit allumées, car elles stimulent l'appétit de vos tortues. La lampe UVB est un substitut du soleil qui est indispensable en captivité pour synthétiser la vitamine D, et pour ensuite absorber le calcium. La lampe chauffante les réchauffera et les rendra plus active. Ne pas oublier de renouveler régulièrement l'eau de leur récipient, car du fait de son faible volume cette eau s'évapore rapidement.

L'alimentation n'est pas différente de celle des reptiles adultes mais doit être découpée en petits morceaux afin qu'elle puisse être ingérée sans difficultés. Il est important de saupoudrez leur repas de coquilles d'oeuf en poudre ou d'os de sèche râpé, afin de favoriser le développement de leur carapace encore molle à cet âge.
L'alimentation doit être composée exclusivement de plantes sauvages, d'herbes et de quelques fruits et légumes issus de votre jardin. Le pissenlit est l'aliment favoris des tortues de terre et est très sain. La prise d'alimentation se fait tout au long de la journée, il faut donc veiller à ce qu'il y ait de la nourriture constamment présente dans leur habitat.
Les sachets de graines prêts à être semés sont très pratiques car ils constituent une excellente base d'alimentation pour vos tortues.
Ces graines, appelées parfois "food tortoise", pourront même être plantées directement dans leur enclos ou autour de leur habitat extérieur comme votre jardin.



L'hibernation des tortues bébés 

À l'approche de l'hiver les jeunes tortues hermann cessent instinctivement de se nourrir en vue de l'hibernation. À condition qu'ils soient dans un milieu naturel où ils pourront percevoir les variations de températures.
En étant constamment dans un terrarium, des jeunes tortues terrestres peuvent tout à fait ignorer l'hiver et ne pas entrer en hibernation.
Les avis concernant l'hibernation des jeunes tortues divergent beaucoup. Certains professionnels vous conseilleront de ne pas faire hiberner les jeunes tortues la première année. Il faut ne pas oublier que dans la nature une jeune tortue d'Hermann hiberne dès la première année car elle n'a pas le choix, c'est une question de survie.
Pourquoi alors ne faudrait-il pas respecter ce rythme de vie et ce besoin naturel ?
Sachez que ne pas faire hiberner vos tortues hermann la première année de naissance n'aura pas un impact négatif sur leur santé. Il est en revanche vivement conseiller de les faire hiberner les années suivantes. C'est d'ailleurs probablement pour cette raison que les tortues ont une durée de vie si longue...
Seules les jeunes tortues ayant une croissance trop ralentie ou avec des signes de maladie devront être exempter d'hibernation.



Le certificat de capacité pour la détention d'une tortue 

Si vous souhaitez vous lancer dans l'élevage et la reproduction de tortue de terre en captivité, qui est un animal sauvage, il est important d'être en règle vis à vis de la réglementation en vigueur. La testudo hermanni est une espèce bénéficiant d'un statut et d'une protection juridique, valable pour les sous-espèces testudo hermanni et testudo hermanni boettgeri. La mise en place d'un élevage fait l'objet d'une inscription en préfecture, et passe par l'obtention d'un certificat de capacité. Pour un particulier on parle alors d'élevage d'agrément de tortue hermann. L'élevage ne peut porter que sur des animaux et espèces inscrits à l'annexe II.

La tortue hermann est en effet une espèce d'animal inscrite dans l'annexe II de la Convention de Washington (CITES). Bien que ce statut n'empêche les trafics d'animaux, cette convention permet d'assurer une protection et de limiter certaines dérives en France et dans le monde.
En France cette espèce a également une inscription dans l'annexe A du règlement CE n° 338/97 qui est relative à la protection de certaines espèces d'animaux issus de la faune et de la flore sauvages. Les espèces d'animaux avec une inscription dans l'annexe II, dont la tortue d'Hermann sont donc tenues d'être inscrites dans un registre.
Au moment de l'achat en France, vous devez théoriquement procéder à l'inscription de votre tortue auprès de la préfecture de votre région. Mais dans la réalité on suppose que cette inscription est peu fréquemment réalisée par les détenteurs non professionnels.

Pour poursuivre votre lecture :