S'enregistrer

La ponte des oeufs d’une tortue hermann

ponte oeuf tortue hermann

Après la reproduction des tortues où les mâles se sont ardemment défendus parfois, vient le moment de la ponte des oeufs qui donneront par la suite des bébés tortue hermann.
En effet le mâle tortue terrestre se montre particulièrement agressif lors de l'accouplement. Le mâle n'hésite pas à mordiller les pattes et la queue de sa partenaire pour tenter de l'immobiliser. Il finit par positionner son plastron sur la dossière de la femelle.
La ponte de l'espèce tortue d'Hermann a lieu environ 60 jours après l'accouplement. Mais cela varie non seulement selon l'espèce mais également en fonction des conditions de vie de la tortue, notamment de la température.
Chaque année, la période de Juillet et d'Août est propice aux pontes car nous sommes en plein coeur de l'été.
Attention à ne pas se faire reproduire deux sous-espèces différentes, à savoir la testudo hermanni hermanni avec l'espèce testudo hermanni boettgeri qui sont référencée en annexe II de convention de Washington. Ce sont deux sous-espèces d'animaux qu'il est important de préserver.

La gestation d'une tortue hermann 

Après l'accouplement, la tortue de terre est une espèce d'animal ayant la possibilité d'emmagasiner le sperme du mâle pendant une période pouvant atteindre six ans, ce qui lui permet de pondre des oeufs fertiles même si elle ne s'est pas accouplée depuis longtemps par un mâle. Dans le cadre de la reproduction ce phénomène est appelé amphigonie. Un accouplement en septembre donne souvent lieu à une ponte l'année suivante, après l'hibernation. Les femelles tortues de terre sont des animaux qui peuvent décider de ne pas fertiliser leurs ovules car elles considèrent que les conditions ne sont pas favorables, que leur santé et leur poids ne sont pas suffisants, et préfèrent attendre la fin de l'hibernation.
Parfois au lieu d'effectuer sa ponte dans un nid bien construit, la femelle tortue hermann abandonne ses oeufs directement sur le sol. Et on constate souvent par la suite que certain oeuf pondu ne sont pas fertiles. La nature est bien faite car cela participe à la protection et l'intégrité de l'espèce.
En attendant la ponte des oeufs la femelle testudo hermanni doit concevoir les coquilles, et pour cela elle a besoin de beaucoup de calcium. Il est donc essentiel que son alimentation en soit riche. Le pissenlit qui est une plante très présente dans son habitat naturel devra lui être donnée en quantité, il s'agit d'une excellente base pour l'alimentation des tortues. Il est conseillé de saupoudrez à chacun de ses repas des coquilles d'oeuf émiettées, ou de râper un os de sèche. Il faut également un habitat sain avec de l'espace. Un habitat où elle se sent bien et en sécurité. Un terrarium exigu ne représente pas un habitat adéquat pour une tortue, encore moins pour un projet de reproduction.

Le moment de la ponte des oeufs de tortue

Dans la nature, presque toutes les espèces de tortues terrestres procèdent aux pontes de leurs oeufs dans un trou creusé dans le sol du jardin, et les recouvrent de terre pour assurer leur protection.

La recherche d'une zone de ponte 

Les femelles testudo hermanni choisissent avec soin un lieu approprié où elle creusera son nid, souvent en effectuant de nombreuses tentatives. Il faut en effet que ce trou soit à la bonne température et avec un niveau d'humidité approprié. En captivité l'espace étant réduit, les tortues peuvent paraitre plus hésitantes lors des pontes.
Selon leur âge et leurs expériences de vie, les femelles tâtonnent plus ou moins à la recherche du lieu de ponte idéal, et peuvent mettre parfois des heures avant de se décider. D'où l'importance de lui prémâcher le travail de votre testudo hermanni en ayant préalablement bêcher une zone en y mêlant du sable pour faciliter les pontes.

Il est également nécessaire que la structure du sol de votre jardin soit adéquate et que cet endroit se trouve à l'abri de la pluie qui pourrait noyer les oeufs. Bien qu'il faille un certain taux d'humidité, le sol ne doit pas être gorgé d'eau, sans quoi les oeufs de testudo hermanni risqueraient de pourrir. Une plaque de Plexiglas disposée sur la zone de ponte peut faire officie de protection comme un parapluie.
En général, la tortue femelle est un animal qui choisit un endroit ensoleillé sur une pente légère de son habitat. Pour aider la femelle on conseille de bêcher une zone de ponte dans l'enclos du jardin afin que la terre soit meuble. On peut mélanger la terre avec du sable afin de la rendre encore plus malléable. Ce sable ne doit pas être en trop grande quantité, sinon le risque est que votre tortue de terre s'enlise avec ses pattes.
Si votre tortue hermann vit en terrarium à l'intérieur, la chaleur générée par la lampe devra être suffisante pour stimuler la ponte.

La formation du nid 

Ensuite, la tortue creuse le nid avec des mouvements alternés des pattes arrières. Une fois qu'elle a atteint une profondeur suffisante elle commence à pondre. Elles utilisent à nouveau ses pattes pour positionner ses oeufs.
Selon l'âge, la taille de la carapace, le poids et les conditions de vie de la femelle peut pondre entre 2 à 12 oeufs. Cette étape peut donc durer plusieurs heures, voire s'échelonner sur plusieurs jours. L'oeuf de testudo hermanni est de forme ovoïde et a un poids d'environ 15 grammes.
Une fois que l'animal a pondu tous ses oeufs, elle referme soigneusement le trou avec les membres arrière le sol de sorte que le nid soit invisible pour d'éventuels prédateurs, que leur protection soit pleinement assurée. Elle peut recouvrir le nid avec des feuilles afin de mieux le dissimuler. Les tortues terrestres avec un âge moins avancé commettent parfois des erreurs et écrasent involontairement certains oeufs qu'elles ont pondu avec leurs pattes et leur carapace.

Pendant toute la période de la ponte, la femelle tortue hermann ne doit pas être dérangée car elle risquerait de s'interrompre la ponte, et d'abandonner le nid avant même d'avoir pondu. En captivité, l'absence d'endroit approprié pour effectuer les pontes dans l'enclos ou dans le jardin peut provoquer des problèmes de rétention d'oeufs et être à l'origine de maladies graves pour la femelle. La carapace ne pouvant grossir comme un ventre.

Le site de nidification des tortues marines comme la tortue Luth est tout autre. Dans une région française hors métropole comme en Guadeloupe, à la bonne saison ce sont des centaines de tortues marines qui se rendent sur la plage d'origine où elles sont nées. Les sites de ponte ne changent jamais. On n'en rencontre beaucoup sur les plages de l'océan pacifique comme au Costa Rica. Mais on peut en trouver sur d'autres territoire comme sur les plages de la Guyane par exemple.

L'incubateur des oeufs de tortue 

Parce que le climat n'est pas identique partout en France, il est ensuite il est recommandé de déterrer chaque oeuf de tortue pondu et de les placer dans un incubateur afin de maximiser vos chances d'avoir des jeunes tortues hermann. Si vous habitez dans le sud de la France au bord de la Méditerranée, vous pourriez les laisser ainsi. Cette phase d'incubation est exigeante et délicate, la température et hygrométrie doit y être constante.
Cette incubation en captivité assure à vos futures tortues hermann une protection totale contre les prédateurs extérieurs.
Il ne faut jamais nettoyer ces oeufs pour ôter la terre, car au moment de la ponte la femelle enrobe ses oeufs d'une sécrétion qui assure une protection contre les bactéries. Vous pouvez en revanche marquer vos oeufs avec un crayon de papier pour s'assurer qu'ils n'ont pas été retournés, cela n'altèrera pas cette protection.

L'installation de l'incubateur 

Cet incubateur peut être un appareil que l'on fabrique soit même ou que l'on achète dans le commerce, qui sera déjà équipé à l'intérieur d'un chauffage, d'un thermostat et d'un hydromètre qui permettent de vérifier à la fois la température et le niveau d'humidité dans l'air. On peut trouver un incubateur dans une animalerie et sur internet. Le choix d'incubateur étant grand, il n'est pas recommandé d'opter pour un modèle trop bas de gamme. N'oubliez pas que l'incubateur doit être fiable et fonctionner en continu durant plusieurs mois. L'incubateur ne doit jamais s'éteindre, ni connaître de variations de températures.

Les oeufs de tortues hermann sont placés dans une boîte sur un substrat avec une certaine humidité, tels que de la vermiculite ou du sable mélangé avec du terreau. Le sable et le terreau ont l'avantage d'être plus économiques. Pour assurer continuellement une humidité au substrat à l'air, on place à côté un petit récipient contenant de l'eau.
Vous pouvez aussi fabriquer un incubateur vous même en utilisant un aquarium, un chauffe eau et un thermostat. L'installation sera un peu différente. L'aquarium sera rempli d'eau à mi-chemin, puis le bac contenant les oeufs sera posé sur des briques afin qu'il ne touche pas l'eau. Les résistances qui chaufferont l'eau seront associées à un thermostat afin d'avoir une chaleur constante autour des 28 à 32°C.

La détermination du sexe 

Les bébés tortues hermann sont des animaux qui mûrissent lentement à l'intérieur de l'oeuf, et absorbent progressivement le jaune afin de se développer. Au cours de l'incubation vous pourrez avec une lampe de poche regarder à travers les oeufs afin de savoir si les foetus se développent bien. On appelle cela le mirage.
Une information importante concerne la température d'incubation, qui est une valeur capitale chez les reptiles. La température d'incubation va définir le futur sexe des animaux. Ainsi entre 25 et 29 degrés, l'incubation des oeufs donnera naissances en majorité à des mâles. Quand la température est située en 29 et 32°C la proportion de mâles et de femelles est relativement équilibrée. Au delà de 32°C d'incubation les bébés seront exclusivement des femelles.

Ainsi selon la composition de votre élevage actuel, il peut être judicieux d'optimiser la température d'incubation afin d'obtenir plus ou moins de mâles et de femelles. Vous pouvez même aller plus loin et avoir deux incubateurs distincts, l'un donnera quasiment exclusivement des mâles et l'autres des femelles. Si vous souhaitez faire prospérer votre élevage et donner naissance à un grand nombre de tortue, un bon ratio pourrait être un mâle pour trois femelles. D'autant plus que dans un enclos il est préférable de limiter le nombre de mâle, afin de ne pas trop fatiguer les femelles lors de l'accouplement.

La naissance des bébés tortue hermann 

En captivité la naissance des bébés tortues hermann intervient 60 jours environ après la ponte et la période d'incubation. Dans la nature et en France ce délai est variable selon les conditions météo, et peut-être ralenti avec une baisse de température d'incubation. Les bébés commencent par briser la coquille de l'oeuf avec la tête, plus précisément avec la dent de l'oeuf. Et enfin utilisent les pattes pour casser le reste de la coquille. Si certains oeufs n'éclosent pas, il est préférable d'attendre quelques jours encore, car il y a parfois des retardataires. De plus toutes les pontes d'oeufs n'ont pas forcément lieu au même.


Les petites tortues resteront dans leur coquille d'oeuf plusieurs heures afin d'absorber leur sac vitellin. Puis seront placés à l'intérieur dans un terrarium chauffé avec une lampe afin d'activer leur métabolisme et commencent à manger. La lampe chauffante d'environ 50W permettra d'accumuler de la chaleur à l'intérieur du terrarium. Tandis qu'une lampe UVB apportera la lumière du jour et les rayons indispensables pour la croissance de votre tortue. À noter que la durée de vie d'une lampe UVB est d'environ 1 an, bien qu'elle continue à émettre de la lumière.


Là encore si vos habitez dans une région de France ou ailleurs où le climat est très ensoleillé, vos jeunes testudo venant de naître peuvent tout à fait être mis dans un enclos extérieur. Elles pourront néanmoins être placées dans un terrarium la nuit. Bien que dans la nature elles soient constamment dehors, le confort d'un terrarium les protège bien. Pour les autres où le climat est plus aléatoire, il faudra être un peu plus patient et attendre quelques semaines dès lors que vos tortues auront atteints un poids suffisant. Dès lors que le poids aura doublé vous pourrez les placer dans un enclos les jours de beau temps.
À cet âge et jusqu'à leur 5 ans environ, il est impossible d'identifier le sexe. Leur queue est encore similaire. Plus tard la queue du mâle sera longue, et celle de la femelle beaucoup plus courte.

L'alimentation d'un bébé tortue hermann 

Il faudra en outre donner à chaque tortue tortue une alimentation riche et équilibrée couvrant tous leurs besoins nutritionnels, composée d'herbes, de feuilles, et de diverses plantes. En particulier une alimentation riche en calcium indispensable à la construction de leur carapace. En effet le calcium issu de l'alimentation est consolidé grâce à la vitamine D issue des rayons UVB. Sans ce calcium on voit rapidement apparaître une déformation de la carapace d'une tortue, effet appelé Toblerone. Il est d'ailleurs judicieux de conserver la coquille de l'oeuf et de le redonner à chacune des tortues.
Il est important d'effectuer un contrôle régulier du poids et la taille du plastron de la carapace, puis de noter les valeurs dans un tableau. Par ailleurs bien que cela puisse paraitre plus aisé, il n'est pas recommandé de les retourner en les posant à l'envers sur la balance en ayant la plastron face à nous. Car cette position comprime leurs organes, notamment leurs petits poumons. Ces bébés pourront connaître une hibernation dès leur première année d'existence.

L'oeuf de tortue non fécondé 

La reproduction des tortues peut ainsi se représenter chaque année et donner naissances à de nombreux bébés tortues hermann. Les échecs sont fréquents les premières fois, mais sous souvent couronnés de succès en perfectionnant sa technique de reproduction d'année en année. La période d'hibernation est propice aux recherches d'informations et de documentations.

Sur le même sujet :

© 2021 PassionTortue.com - Mentions légales - Contactez-nous