S'enregistrer

Avoir une tortue de Horsfield en bonne santé

tortue des Steppes Horsfield

La tortue des Steppes est une tortue de terre clairement identifiable grâce ses quatre doigts et à sa carapace aplatie avec des bosses lisses. Pouvant mesurer jusqu'à 25 cm, sa carapace a une coloration qui oscille entre le marron clair et le jaune, avec des tâches noires au bout des écailles. Le dessous de la carapace présente de larges bandes noires avec des tâches décolorées. Une griffe cornée est présente sur la pointe de sa queue.
Cette tortue est une fouisseuse qui aime creuser des terriers. En captivité la tortue de Horsfield est particulièrement docile et facile à élever, et s'acclimate au climat de France. Comme beaucoup de tortues terrestres, la tortue des Steppes hiberne dès lors que les températures ne sont plus suffisantes.
Aussi appelée tortue de Horsfield ou tortue russe, cette espèce est originaire d'Asie centrale. On la trouve dans des pays comme l'Iran, l'Afghanistan, le Pakistan, au sud du Kazakhstan, l'Ouzbékistan, la Russie et jusque dans l'ouest de la Chine.

Quel est le prix d'une tortue des Steppes ? 

En France, seules les espèces tortues des Steppes (testudo agrionemys horsfieldii) qui sont nées en élevage et élevées en captivité sont proposés à la vente. À l'état sauvage son statut est considérée comme étant vulnérable. La détention de cet animal classée en annexe A, est très réglementée afin de préserver son statut de conservation (russian turtle).

L'achat d'une tortue des steppes 

En plus du prix de la tortue des Steppes elle même, il ne faut pas oublier qu'il faut aussi dépenser une somme conséquente pour le matériel et les accessoires, beaucoup plus que pour un chat ou un chien d'ailleurs. Surtout pour les jeunes tortues terrestres qui sont des reptiles vivant une grande partie de leur vie dans un terrarium. Cette espèce est robuste mais a besoin de beaucoup de chaleur pour rester en bonne santé.
Un terrarium vide coûte entre 200 et 300 euros. Un aquarium peut convenir mais n'est généralement pas fermé sur le dessus. De plus la hauteur de l'aquarium ne facilite pas l'accès à ces animaux situés tout en bas sur le sol. Il doit y avoir une lampe UV que l'on change chaque année, et aussi une lampe chauffante.
Ces deux lampes consomment de l'électricité qui augmenteront votre facture et vos fiches de dépense.
L'autre aspect de dépense concerne la nourriture. En particulier si vous n'avez pas de jardin où vous pourrez planter vous mêmes les plantes.

On peut acheter une espèce de tortue des Steppes auprès d'un élevage ou bien dans une animalerie spécialisée. La recherche de votre tortue peut prendre du temps car toutes les animaleries n'en vendent pas.
Certains vendeurs sur internet proposent la livraison des animaux de l'élevage jusqu'à chez vous. La livraison est alors réalisée avec un transporteur spécialisé.
À l'achat le vendeur de l'élevage ou de l'animalerie vous remet un certificat de cession de la tortue. Quand à vous, vous lui donnez votre fiche de détention que vous avez obtenu auprès de la préfecture de votre région (AEA).

Les tarifs des tortue des steppes 

Le tarif d'une espèce tortue des Steppes dépend du sexe, de l'âge, et aussi de sa sous-espèce. Une femelle adulte est vendue généralement plus cher que son partenaire avec pourtant un âge identique. Une tortue des Steppes femelle adulte de 12 cm coûte environ 200 euros. Un mâle agrionemys testudo horsfieldii de la même envergure est proposé environ 150 euros dans un élevage.
Les bébés et les très jeunes espèces de agrionemys testudo horsfieldii âgés de moins de cinq ans sont proposés au même tarif, car à cet âge il est trop difficile d'identifier précisément le sexe de la tortue.
Une jeune tortue des Steppes est proposée environ 100 euros.
S'il s'agit d'une première expérience il est préférable de n'opter que pour une seule tortue, et d'attendre avant de prendre d'autres spécimens, et de faire une collection entre guillemets.

L'enclos d'une tortue des Steppes 

Une tortue des Steppes est avant tout un animal sauvage qui vagabonde sur un espace immense. Son territoire est forcément plus petit en captivité. Alors pour que votre animal soit épanoui, il est nécessaire de lui proposer un parc aussi grand que possible.
Un terrarium complétera le parc quand le climat est très pluvieux et froid.

La construction de l'enclos

Le niveau d'ensoleillement défini l'emplacement de l'enclos, car votre tortue des Steppes a besoin de beaucoup de chaleur. L'enclos doit être protégé des courants d'air et ne pas positionné au nord. Un arbre trop imposant ne doit pas se placer juste dessus en créant trop d'ombre. Si le parc est placé près d'un mur, la chaleur emmagasinée au cours de la journée rayonnera ensuite la nuit.
Le parc ne doit pas être situé dans une zone inondable.
La taille de l'enclos varie en fonction de l'âge et du nombre que vous avez. Il doit faire au minimum deux à trois mètres de longueur.
Si votre tortue des Steppes agrionemys testudo horsfieldii est encore un bébé, l'enclos peut être de petite taille lui aussi. Toutefois il ne faut pas oublier qu'elle grandira et deviendra grande. Il est donc plus judicieux de construire un grand parc dès le départ.
Pour empêcher toute tentative d'évasion, une clôture en bois ou en pierre suffisamment haute est indispensable pour contenir ces reptiles. La clôture doit faire au minimum 30 centimètres de hauteur et 15 centimètres de profondeur. Car les tortues des Steppes savent très bien creuser.
Les clôtures transparentes sont vivement déconseillées, car cela incite les tortues à vouloir aller voir plus loin.

Pour les plus jeunes tortues, un grillage disposé sur le dessus de l'enclos est recommandé. Car à cet âge, les morsures de certains prédateurs comme le rat ou les souris sont fréquents malheureusement.
Cela les protégera également de votre chien ou votre chat si vous en avez. Même si votre chien ou chat n'a pas de mauvaises intentions, il pourrait vouloir jouer avec elle. Le chien et le chat représentent surtout une menace pour les bébés et les très jeunes tortues.

La cachette de l'enclos 

Pour permettre à votre tortue de Horsfield de se reposer, il est important qu'elle dispose d'une cachette. Une cabane en bois ou en pierre où elle peut être totalement à l'ombre de la lumière.
Le parterre du parc est généralement recouvert d'herbes. Vous pouvez aussi y planter des graines de plantes prêtes à être consommées une fois par semaine. Ainsi votre tortue des Steppes ne dépendra pas de vous constamment.
Des arbustes et buissons permettront à votre tortue russe (russian turtle) de s'y réfugier quand le soleil se fait très présent, et d'abaisser sa température.
Il faut aussi penser à une gamelle d'eau peu profonde mais suffisamment large pour que cette espèce puisse s'y baigner entièrement et ainsi boire. Elle doit être changée plusieurs fois par semaine car les tortues ont tendance à déféquer et à uriner.
Une serre attenant la cachette peut être utile en cas de mauvaise météo pour que votre tortue puisse se réchauffer. Un spot chauffant en céramique associé avec un thermostat permet d'élever encore plus la température.

À noter que la tortue des Steppes ne doit pas cohabiter avec d'autres espèces comme la tortue hermann ou testudo graeca, afin d'éviter la transmission de maladies et la reproduction entre elles. La cohabitation avec une tortue d'Hermann est déconseillée afin de conserver les espèces.

Aménager un terrarium pour tortue des Steppes 

La tortue des Steppes aime vivre en extérieur, toutefois il arrive parfois qu'il faille la mettre dans un terrarium à l'intérieur de votre maison. Sont concernés les jeunes tortues qui sont encore vulnérables, et aussi les spécimens adultes lorsqu'il ne fait pas suffisamment chaud dehors. Le niveau de chaleur doit être compris entre 25 et 30°C.

L'achat d'un terrarium pour sa tortue 

La longueur de la carapace est le critère qui détermine la taille du vivarium. Plus votre tortue russe est grande, plus il devra l'être aussi.
La taille du vivarium s'estime en multipliant par huit la longueur de la carapace, et par quatre la largeur. Si vous détenez plusieurs tortues, il faut naturellement augmenter la taille.
Les terrariums en verre et qui sont cloisonnés sont ceux à privilégier. Ils sont certes fragiles et lourds, mais sont plus simples à entretenir que ceux en plastique ou en bois, et maintiennent bien mieux la chaleur. Il est admis que les tâches sur du verre sont faciles à nettoyer. De plus les vitres coulissantes sur le devant sont très pratiques pour accéder aux tortues. Contrairement à un aquarium qui est généralement très haut. Avec un aquarium vous ne pouvez pas entretenir aussi facilement l'habitat de vos tortues. De plus l'éclairage d'un aquarium est souvent trop éloigné du sol, ce qui diminue drastiquement l'exposition aux UVB et leurs bienfaits.
Il faut prévoir entre 200 et 300 euros pour un terrarium d'une taille moyenne, sans compter les accessoires.
Certains terrariums sont vendus en kit et contiennent tous les éléments indispensables. La marque Exo Terra propose un kit de démarrage abordable contenant le terrarium, une lampe, une cachette et une plante. Ce kit Exo Terra est proposé pour un prix à partir de 110 euros environ.
Le kit de la marque ZooMed est vendu à un prix plus élevé (250 euros) mais est nettement mieux équipé. Il contient absolument tout ce qu'il faut.

L'aménagement d'un terrarium pour tortues des Steppes 

Le terrarium doit avoir une lampe chauffante d'environ 50W afin d'obtenir la bonne température. Si l'est associé à un thermostat, cette lampe s'allume et s'éteindra automatiquement. Les lampes en céramique qui n'émettent aucune lumière sont intéressantes pour maintenir la chaleur la nuit.
Cette lampe chauffante doit être placée sur un des côtés et non dans la zone centrale du vivarium, afin de créer deux zones avec des températures différentes. La tortue de Horsfield pourra ainsi mieux réguler sa chaleur interne.
Pour le support de lampe vous pouvez par exemple acheter le Light Dome de la marque Exo Terra pour 30 euros environ.

Du fait de l'absence du soleil, il doit obligatoirement être équipé d'une lampe UVB. Cet éclairage doit être mis directement à l'intérieur afin que les rayons UVB ne soient pas filtrés par la vitre. Les UVB sont indispensables à la tortue pour synthétiser sa vitamine D et assimiler le calcium de sa nourriture.
Le tube UV est en fonctionnement environ 10 à 12 heures par jour, et est remplacée chaque année. Car bien qu'elle continuera d'émettre de la lumière, elle n'émettra plus assez d'UVB.

Les accessoires du terrarium 

Quelques accessoires viendront agrémenter le décor du terrarium. Il doit tout d'abord y avoir un substrat disposé sur le sol. Ça peut être de la terre de bruyère, de la fibre de coco ou encore des écorces de bois.
Pour que votre tortue russe puisse s'hydrater et abaisser sa chaleur corporelle, il lui faut placer une gamelle d'eau. À cause de l'évaporation, il faut penser à remettre de l'eau plusieurs fois par semaine.
Une cachette en bois ou en résine est installée dans le terrarium afin que la tortue puisse se reposer en journée et la nuit.
Quelques branches, rochers, et plantes diverses pourront compléter la décoration et créer un terrain de jeu. On trouve ce type de produit et accessoires en animalerie ou sur internet.

Ce terrarium doit être placé dans une pièce lumineuse de votre maison. La lumière naturelle l'aidera à se réparer dans les saisons et à savoir quand c'est le moment d'hiberner.

La fiche d'alimentation de la tortue des Steppes 

À l'instar de la tortue hermann et grecque, la tortue des Steppes est principalement herbivore. Pour être en bonne santé l'espèce testudo horsfieldii ne nourrit d'herbes et de feuilles issues de la nature ou du jardin. Elle peut également manger certains légumes et fruits mais en faible quantité.

Que mange une tortue des Steppes ? 

La tortue des Steppes est une espèce qui apprécie le pissenlit, les herbes grasses, les endives, le liseron, les herbes des champs, les fanes de radis, le sédum, la luzerne, les pâquerettes, les boutons d'or, le trèfle, l'orties, le cresson, la mâche, le plantain, les feuilles de chou et le foin en automne.
Le pissenlit avec sa coloration jaune est un aliment de base car il est extrêmement riche en calcium. Ce minéral essentiel au développement de la carapace est assimilé dans l'alimentation grâce aux vitamines D issues du soleil et des UV. Le pissenlit pousse en abondance dans la nature et dans votre jardin.
La tortue des Steppes, dont la Agrionemys horsfieldii chkhikvadze, consomme également des fleurs, comme les fleurs d'althéa, les fleurs de courgette, les fleurs de bignone et les fleurs d'onagre fraîches.
Les fruits ne doivent être donnés que ponctuellement car les sucres ne sont pas bon pour sa santé. On peut par exemple donner des fraises et des framboises, de la figue ou encore de la pastèque. Néanmoins on évite les bananes et les pêches.
Les lentilles, les haricots ou encore les petits poids sont interdits, car ce sont des légumes trop riches en protéines végétales. La tomate, la courgette, le concombre et la carotte sont trop riches faibles en calcium et riches en phosphore.
Il arrive parfois que la tortue des Steppes se mette à manger un escargot ou un insecte, afin de lui apporter un peu de protéines.

La nourriture des jeunes tortues 

L'alimentation des bébés de Horsfield est similaire à celle des tortues terrestres adultes hermann et graeca. Néanmoins elle doit être prédécoupée afin que les bébés puissent facilement manger.
Des coquilles d'oeufs émiettées ou un os de seiche râpé de coloration blanche donné une à deux fois par semaine permettront de combler les besoins en calcium, et d'assurer en bonne santé.

Bien qu'il y en ait en abondance dans ses aliments, une tortue de Horsfield doit avoir accès à un point d'eau dans son habitat. Une gamelle est utile pour que la testudo horsfieldii puisse prendre des bains et boire en même temps.

Si vous disposez d'un jardin, le mieux est de semer des graines de plantes à consommer. Il existe même des kits de graines qu'il suffit de semer. Elle aura ainsi accès à des aliments divers.
Selon la dimension et l'âge, la quantité d'aliments est très variable. En général on donne à manger une fois le matin et une autre fois l'après-midi, et ce chaque jour de la semaine.

Donner des compléments alimentaires pour tortue 

Vous pouvez lui apporter des granulés de compléments alimentaires une à deux fois par semaine (Exo Terra tortoise food). Ce type de produit permet de combler les éventuelles carences. En revanche ce produit ne se substitue pas à une alimentation fraîche de votre jardin.
Si la dossière et les écailles vous semble déformées, il est probable que votre tortue manque de calcium et a à l'inversé bénéficié d'un excès de phosphore. Les écailles sont alors excroissantes. On appelle cela l'effet Tobleronne. Cet effet est irréversible pour les adultes et est conservé à vie.
L'alimentation humaine ou pour chien et chat est strictement interdites.
On ne donne jamais de riz, de pain, de pâtes, de viande ou de poissons à sa tortue des Steppes.

La reproduction des tortues des Steppes 

Si vous avez un couple de tortue des Steppes issues de la même sous-espèce, vous pouvez espérez avoir des bébés.
En premier lieu il faut évidemment avoir deux tortues de sexes opposés. La tortue russe mâle est facilement identifiable avec sa queue allongée et le dessous de carapace concave, c'est à dire creux. En images et en photos cela est nettement plus explicite.
Il est aussi indispensable que les deux espèces d'animaux aient acquis leur maturité sexuelle. La femelle l'obtient à partir de ses dix ans, alors que le mâle l'obtient dès ses cinq ans.

L'accouplement des tortue 

La période de reproduction démarre dès la sortie d'hibernation en début d'année et se poursuit sur plusieurs semaines tout au long de l'été. Le mâle fait son possible pour immobiliser sa partenaire, et peut même lui mordre les pattes arrières. Si vous détenez plusieurs mâles, il est souvent préférable d'isoler de temps en temps la femelle afin qu'elle puisse se reposer tranquillement sans être dérangée.
Quand elle consent à se faire accoupler, le mâle adosse sa carapace à celle de sa partenaire, et émet un cri caractéristique. Il s'agit là de l'unique fois dans la vie d'une tortue où un son est émis.

La ponte de la tortue femelle 

Soixante jours plus tard environ la femelle se met à la recherche d'une zone adéquate pour pondre chacun de ses oeufs.
Parfois la femelle décide de conserver le sperme du mâle durant plusieurs année, et préfère attendre le moment idéal pour le féconder.
Pour l'aider dans cet exercice éreintant, il est bon de bêcher une zone de terre et d'y joindre un peu de sable. La femelle aura ainsi plus d'aisance pour pondre ses oeufs.
Car une rétention d'oeufs peut avoir lieu si la testudo horsfieldii ne parvient pas à trouver un endroit favorable.
Elle creuse ensuite un trou avec ses pattes, et pond ses oeufs un par un. Une tortue des Steppes testudo horsfieldii peut mettre plusieurs heures à pondre jusqu'à une dizaine d'oeufs.
Elle termine son travail en rebouchant le trou avec ses deux pattes arrières.

L'incubation des oeufs 

Bien que dans le milieu naturel les oeufs restent ainsi dans la terre, en milieu captif il est conseillé de les déterrer et de les mettre dans un incubateur artificiel. Les bébés auront ainsi plus de chance d'arriver à terme. Cette technique d'élevage est d'autant plus nécessaire si le climat de votre région n'est pas assez chaud.
Au moment de retirer les oeufs de la terre, il est recommandé d'indiquer une croix avec un crayon de papier gras sur le dessus de chaque oeuf. Cela permet d'éviter de retourner les oeufs et de tuer l'embryon.

L'incubateur est un produit que l'on peut acheter dans le commerce ou sur internet, ou bien que l'on bricole soi-même.
L'incubation permet d'obtenir des conditions parfaites. La température doit être située entre 28 et 32°C. Une valeur basse donne majoritairement des tortues de sexe mâle, alors q'une haute haute donne plutôt favorise plutôt des femelles. Le taux d'humidité doit être située entre 70 et 90%.

Cette phase est assez délicate. Il est primordial d'avoir préparé son incubateur avant que les oeufs soient pondus.

L'éclosion des oeufs de tortue 

La naissance des tortues des Steppes a lieu entre 60 à 110 jours après la ponte. Cette durée est variable selon les températures d'incubation.
Quand les réserves nutritives baissent et que les bébés n'ont plus de place, ces reptiles décident de percer la coquille avec la dent de l'oeuf située juste au bout de la tête. Ces espèces d'animaux utilisent aussi leurs pattes avants afin casser complètement la coquille de l'oeuf.
Ils restent ainsi dans leur coquille plusieurs heures afin d'absorber complètement le contenu de leur sac vitellin. Il est important de ne pas les déloger de leur carapace à ce moment là.
Après vous pouvez leur proposer un bain d'eau tiède et avec une faible hauteur, afin de leur permettre de s'hydrater
Enfin, vous les placez un vivarium éclairé et chauffé à bonne température. Il doit impérativement y avoir une lampe UV.
Les bébés mangent volontiers la nourriture que vous leur donner. Celle-ci est la même que pour les adultes, les morceaux sont simplement plus petits. Il est important d'y saupoudrer les restes de leur coquilles et ensuite de l'os de sèche blanc que l'on râpe directement dessus.

La phase d'hibernation de la tortue des Steppes 

En France et ailleurs, en hiver le soleil ne se manifeste pas assez pour maintenir éveillé le métabolisme du reptile. La chaleur est centrale pour maintenir son sang chaud. Avec le froid, la tortue testudo horsfieldii n'a alors pas d'autre choix que d'entrer dans un cycle d'hibernation.
Il faut donc écouter la nature et laisser sa tortue hiberner. Il n'y a que les tortues malades ou qui trop jeunes qui ne peuvent entrer en hibernation.

L'hibernation en extérieur 

Si chez vous les hivers ne sont pas très froids il est possible de laisser votre tortue hiberner dans son enclos. Il faudra juste s'assurer que son abri soit bien isolé du froid et qu'aucun rongeur ne puissent l'attaquer durant l'hibernation.
Il est conseillé faire hiberner sa tortue dans une caisse spécialement prévue pour ça, et que l'on met dans une une cave par exemple.
La température qui y règne doit obligatoirement être comprise entre 5 et 10°C maximum.
Au delà de 10°C l'hibernation représente un danger car la tortue consomme trop rapidement ses réserves de graisse. Et en dessous de 5°C, le froid risque de provoquer une hypothermie.

L'hibernation en intérieur 

À partir de la mi-septembre, la tortue cesse naturellement de se nourrir. Il est conseillé de lui donner des bains tiède chaque semaine afin d'inciter l'élimination des restes d'aliments contenus dans son tube digestif avant d'hiberner.
La caisse en bois doit être remplie de feuilles mortes et de pailles ou foin, afin que votre tortue soit isolée des courants d'air froids. De petites ouvertures sur les côtés permettront à l'air de circuler.
Un thermomètre sans fil disposé à l'intérieur de la caisse vous permettra de contrôler à distance les niveaux de températures.
Un contrôle de son poids effectué une à deux fois durant toute la période d'hibernation permet de s'assurer que la perte de poids n'est pas excessive.
Si votre tortue semble s'activer et bouger, il est conseillé d'interrompre immédiatement l'hibernation et de la placer dans un terrarium chauffé. La tortue de Horsfield hibernera à nouveau quand les températures auront baissé.
Certaines personnes mettent leur tortue directement dans le bac d'un réfrigérateur dédié. L'intérêt est que la température est constante et toujours située entre 5 et 10°C.

Après six mois environ, à partir de mars la tortue se réveille de son long sommeil et se remet à manger progressivement après un bon bain.

Sur le même sujet :