S'enregistrer

Élever sa tortue d’eau pelomedusa subrufa

tortue pelomedusa subrufa

La pelomedusa subrufa est une tortue d'eau douce qui est originaire d'Afrique. À l'âge adulte la taille de sa carapace peut atteindre 25 centimètres de longueur. Cette espèce dispose de larges écailles sur la dossière. La pelomedusa subrufa ne dispose pas de charnière mobile au niveau du plastron, contrairement la pelomedusa castaneus.
Cette espèce ne dispose pas de palmes à ses pattes et ne sait donc pas très bien nagé. Cette tortue aquatique vit dans un bassin ou dans un aquaterrarium avec un faible niveau d'eau et une large partie au sec. À intérieur, son aquaterrarium doit d'être équipé d'une multitude d'accessoires dont une lampe chauffante et UVB, afin de pouvoir capter la vitamine D indispensable au bon développement de sa carapace. Comme pour toutes les autres espèces de tortues, la pelomedusa subrufa est omnivore et se nourrit d'insectes, de mollusques et de petits poissons plusieurs fois par semaine.

L'achat d'une tortue pelomedusa 

Une pelomedusa subrafua est une espèce de reptile pouvant vivre une quinzaine d'année environ. Cela représente donc un engagement assez important. Il convient donc de bien lire les informations contenues sur cette fiche, voire de solliciter les membres du site afin d'obtenir des conseils. Il est également important de mesurer ce que représente l'adoption d'une tortue aquatique sur le long terme.

Quel est le prix d'une tortue d'eau pelomedusa subrufa ? 

Il faut savoir qu'une tortue pelomedusa subrufa n'a pas un prix élevé à l'achat. 25 euros est le prix moyen d'une jeune tortue de 5 centimètres de longueur. On peut acheter cette espèce dans une animalerie qui dispose d'un rayon consacré aux reptiles, ou bien l'acheter sur internet et se faire livrer chez soi. La livraison est alors effectuée grâce à un transporteur spécialisé pour les animaux vivants. Vous pouvez aussi acheter votre tortue dans un élevage spécialisé. En allant sur place, plutôt que de la recevoir en livraison, vous serez en mesure d'observer les conditions d'élevage et de maintenance des animaux.
Et contrairement à d'autres espèces de reptile, la pelomedusa subrufa ne nécessite pas d'autorisation de détention ni d'un certificat de capacité. Cette tortue peut donc être achetée librement. À noter que si au moment de l'achat votre tortue aquatique avec un âge de moins de cinq ans, le vendeur ne se pas en mesure de vous indiquer avec certitude le sexe de l'animal en observant le plastron et la queue. Il faut attendre qu'elle ait atteint une certaine taille proche de l'adulte pour que le diagnostique puisse être certain.
En revanche l'achat du terrarium aquarium et du bassin, ainsi que tout l'équipement représentent une dépense importante. Sans compter que certains éléments doivent être remplacés régulièrement.

L'achat d'un aquarium pour sa tortue pelomedusa 

Un aquaterrarium en verre peut coûter entre cinquante et mille cinq cent euros. Cela dépend de la taille et de qualité du verre. Certains aquariums hauts de gamme sont mêmes vendus avec un meuble en bois. Un terrarium vitré peut parfois convenir, car la hauteur n'a pas besoin d'être très élevée.
Un aquarium vide n'offre pas des conditions suffisantes pour une tortue. Il doit nécessairement être équipé d'une série d'accessoires à commencer par système éclairage comprenant à la fois un tube UVB et un spot chauffant. Cette lampe UVB est indispensable à la tortue aquatique pour synthétiser la vitamine D et ensuite absorber le calcium de son alimentation. Ce spot doit être remplacé chaque année et coûte environ 30€. La lampe chauffante placée au dessus de la plage, permet de créer un point chaud précis et d'augmenter la température de l'air.
L'eau contenue dans l'aquarium doit être continuellement filtrée et purifiée grâce à une pompe équipée d'un filtre en mousse ou d'un filtre à charbon. Ces filtres doivent être nettoyés et remplacement à certains moments, car les déchets s'accumulent vite. Il y a des déjections, les restes d'aliments comme par exemple les granulés non consommés, les fragments de végétaux, etc.
Pour chauffer l'eau, l'aquarium doit aussi avoir un thermoplongeur relié à un thermostat. Prévoir au minimum 50 euros pour la pompe équipée du filtre et du système de chauffage.
De plus tous ces équipements vont inévitablement alourdir votre facture d'électricité.
Pour compléter, l'aquaterrarium doit être compléter par différents accessoires de décoration, avec du sable sur le fond, des pierres et de quelques plantes sur les côtés. Et aussi d'une plage au sec. L'arrière de l'aquarium est généralement recouvert par une grande photo ou poster.
Enfin, au quotidien, c'est surtout la nourriture de cet animal qui coûte de l'argent. Pour bénéficier de conseils sur l'aménagement de l'aquarium, il vous suffit de poursuivre la lecture de cette fiche.

Installer une tortue pelomedusa dans un bassin extérieur

Habituellement une pelomedusa vit sur une surface très vaste. Bien que cette tortue aquatique aime une faible hauteur d'eau, elle se déplace constamment à la recherche de nourriture.
En captivité, son espace dans son terrarium sera inévitablement plus restreint. C'est pourquoi il faut offrir à cette espèce un habitat le plus vaste possible.
Dans nos régions tempérées, la température n'est pas aussi élevées qu'en Afrique. Toutefois cette espèce peut quand même séjourner l'été dans un bac extérieur lors des beaux jours. L'eau pourra y être chauffée si le climat n'est pas assez favorable.
Et pour les périodes plus froides cette tortue séjourne dans un aquaterrarium.

Créer un bassin pour tortue d'eau 

Tout d'abord l'emplacement du parc doit être choisi en fonction de l'exposition au soleil. Et être construit plein sud si cela est possible. Il ne doit pas se situer dans un couloir où passent des courants d'air ni être situé sous un arbre. Ce spécimen originaire d'Afrique a besoin de chaleur. Si votre jardin est partiellement délimité par un mur, l'enclos peut être construit à côté. Ainsi la chaleur sera emmagasinée la journée et sera restituée la nuit tombée.
Le bassin d'une pelomedusa doit être large mais peu profond. Car comme évoqué plus haut, cette tortue aquatique ne sait pas très bien nagé. Elle utilise donc ses pattes pour se déplacer sous l'eau en marchant sur le fond. Il faut donc disposer des galets sur le fond du bassin, et veiller à ce que le niveau d'eau reste relativement faible. Plus ce bac est grand mieux c'est pour votre tortue. Vous pouvez en trouver dans des jardineries.
Même si les modèles les plus petits conviennent aux jeunes tortues, il est plus judicieux de prendre un grand bassin pour tortue adulte afin d'éviter de futur réaménagement. Si le volume d'eau est important, une pompe extérieure sera sans doute nécessaire. Cette pompe permet notamment d'éliminer les déchets de végétaux provenant de l'extérieur du bassin. Il faut veiller à nettoyer le filtre encore plus fréquemment que dans un aquarium.

Pour éviter les escapades, le parc doit délimité par une clôture en bois ou en pierre. Les clôtures transparentes sont à éviter car elles donnent l'impression aux tortues aquatiques qu'on peut aller plus loin. Cette clôture doit avoir une trentaine de centimètres en hauteur, et une quinzaine de centimètres en profondeur. Ainsi votre tortue ne risquera pas de s'échapper et sera surtout partiellement à l'abri de certains prédateurs comme les rongeurs. Pour renforcer sa sécurité et rendre l'accès à l'enclos impossible pour les rongeurs, vous pouvez disposer un filet métallique sur le dessus. En effet, les morsures de reptiles par des rongeurs peuvent arriver, en particulier la nuit. Ces rongeurs profitent de l'immobilisme des tortues aquatiques pour les mordre.

Aménager un enclos pour tortue d'eau 

Chez la pelomedusa subrufa, le bassin occupe la moitié du parc afin de créer un enclos semi-aquatique et semi-terrestre. Vous pouvez créer une plage de sable ou de galet tout autour, et y faire pousser quelques arbustes et végétaux. Votre tortue appréciera de faire des bains de soleil sur sa plage, ou bien se réfugier à l'ombre sous un buisson.
Le bassin peut être d'ailleurs lui même être recouvert avec une planche de bois de sorte que la température de l'eau ne soit pas la même partout.
À un endroit sec, vous pouvez y installer une petite cachette pour s'y cacher la nuit.
Vous pouvez enfin agrémenter son parc de petits accessoires comme par exemple des banchages et des rochers afin d'y apporter un aspect naturel.

L'aménagement d'un aquarium pour sa tortue pelomedusa 

Pour compléter le bassin extérieur ou pour les personnes ne possédant pas de jardin, il faut aménager un aquaterrarium.
Il s'agit à la fois d'un aquarium et d'un terrarium qu'on appelle tout simplement aquaterrarium, car la pelomedusa subrufa aime aussi bien vivre dans l'eau que sur terre.

Choisir un grand aquarium pour tortue 

Pour être heureuse une tortue aquatique a besoin d'un aquarium aussi grand que possible.
On estime qu'il doit avoir une longueur de cinq fois celle de la carapace à l'âge adulte, et une largeur trois fois la longueur de la carapace. La hauteur n'a pas besoin d'être très élevée.
Cette multiplication ne prend pas en compte la place occupée par tout l'équipement technique comme la pompe ou le thermoplongeur, ni par la décoration ou encore la plage.
Et il faut prévoir environ trente pourcent d'espace en plus pour chaque nouvelle tortue.
La spécificité de la pelomedusa est qu'elle n'a pas besoin d'un grand volume d'eau. Par conséquent les aquarium larges mais peu hauts conviennent très bien.

L'aménagement de son aquarium 

L'aquarium doit avoir une partie aquatique et une partie terrestre. Le plus simple est de créer une plage artificielle avec des éléments rocheux ou de fabriquer un ponton flottant équipé d'une rampe d'accès.
Cette espèce de tortue vit habituellement dans des cours d'eau, l'eau doit donc occuper la partie basse de l'aquarium sur une dizaine de centimètres de hauteur. Cette eau a besoin d'être continuellement filtrée grâce à une pompe filtrante. Les filtres en mousse ou en charbon permettent d'éliminer les résidus et les particules microscopiques. Le filtre à charbon à l'avantage d'éliminer plus efficacement les algues vertes. Ces filtres doivent être nettoyés régulièrement afin de freiner les capacités de filtration de la pompe.
L'eau doit également être maintenue chaude avec une température comprise entre 24 et 32°C avec une résistance chauffante. Il faut utiliser pour cela un thermoplongeur électrique.
En parcourant le site vous pourrez découvrir de nombreux exemples d'aquaterrarium en photos.

La lampe UV d'une tortue pelomedusa 

Afin de maintenir une chaleur suffisante dans l'air, il est nécessaire d'équiper l'aquarium d'une lampe chauffante. Placé sur l'un des côtés de l'aquaterrarium et au dessus de la plage, il créera des variations de températures et permettra la prise de bains de soleil. Il doit être associé à un thermostat afin de s'allumer et s'éteindre automatiquement.
Vous devez également installer une lampe UVB afin de simuler les rayons du soleil, et permettre la captation de la vitamine D par la peau. Cette lampe dont le prix est d'environ 30 euros, doit être allumée entre 10 et 12 heures environ grâce à un programmateur automatique. Cette lampe doit inévitablement être remplacée chaque année. Car même si elle continue à éclairer, au bout d'un certains nombres d'heures elle n'émet plus de rayonnement UVB.

La déco d'un aquarium pour tortue 

Le fond de l'aquarium doit tout d'abord être recouvert avec un substrat naturel. Il s'agit le plus souvent de sable lavé, mais il peut aussi s'agir de galets ou de tuiles.

Sur la plage vous pouvez également disposer des petits pierres, des branchages, et des plantes. Il peut s'agir de plantes naturelles ou artificielles.
Pour abaisser sa chaleur interne ou se reposer, il faut penser à mettre une cachette.

L'emplacement de l'aquarium 

En plaçant votre aquarium juste auprès d'une fenêtre, votre tortue bénéficiera certes de la lumière naturelle. Seulement cela favorisera la formation d'algues vertes, et ne remplacera une lampe UV. Car malheureusement les rayons UVB naturels ne passent pas à travers les vitres de la fenêtre et celle de l'aquarium.
L'aquarium doit être installé dans une pièce calme de votre maison et ne pas subir de vibrations causées par l'électroménager par exemple.

L'alimentation d'une pelomedusa subrufa 

Bien qu'omnivores, les pelomedusa subrufa sont principalement carnivores. Ces espèces de reptiles consomment des insectes, des invertébrés, et aussi des mollusques comme les vers, les escargots, les larves, les limaces, les grillons ou encore les sauterelles.
La viande crue comme le boeuf maigre, le foie de volaille, et les petits poissons d'eau douce et les anguilles font aussi partie de leur régime alimentaire donné plusieurs fois par semaine. Les pelomedusa subrufa sont des espèces de reptile qui mangent aussi les fruits de mer comme les crustacés, sauf les crevettes et les moules. Les crevettes ne sont que des friandises qu'il faut donner ponctuellement.
Certains poissons contenant l'enzyme thiaminase détruisant la vitamine B1 sont toxiques pour les tortues d'eau douce. C'est le cas par exemple du saumon, du thon, de la sardine, de la carpe, du hareng, du poisson chat et du poisson rouge.

Les jeunes animaux mangent comme les adultes à la seule différence que les morceaux sont plus petits. Les jeunes tortues aquatiques recevoir de la nourriture chaque jour de la semaine. Les tortues aquatiques à l'âge et à la taille adulte sont nourries 2 à 3 jours par semaine, et la quantité de nourriture ne représente que 3 à 5% du poids de l'animal. Pour les jeunes c'est plutôt 10%.

Les carences en vitamine A sont fréquentes chez les tortues aquatiques, en particuliers les plus jeunes reptiles. Cette pathologie s'observe au niveau des paupières qui paraissent gonflées. Pour prévenir cela, il faut privilégier une alimentation riche en carotènes qui permettra la synthèse de vitamine A. C'est méthode est plus sûre que d'administrer directement de la vitamine A car à l'inverse la surdose peut être dangereuse pour la santé de votre tortue.
Pour pallier d'autres carences il existe des compléments alimentaires en granulés spécialement dédiés aux tortues d'eau. Ces granulés ne peuvent néanmoins pas se substituer à une alimentation fraîche et à des animaux crus comme les poissons.

Obtenir des pelomedusa subrufa bébés 

Pour espérer faire naître des bébés tortues pelomedusa subrufa et commencer un élevage, il est nécessaire que certains critères soient parfaitement remplis.

La reproduction des pelomedusa subrufa 

En premier lieu il convient d'avoir à la fois une tortue mâle et une femelle pour la reproduction puisse avoir lieu, et que les tortues aquatiques aient acquis leur maturité sexuelle. Cela intervient vers la cinquième année pour le mâle, tandis que pour la femelle c'est plutôt vers sa septième année.
À noter que pour reconnaître un mâle d'une femelle, il faut observer la queue. Chez le mâle la queue est longue, alors que la queue de la femelle est courte. Le plastron du mâle adulte est légèrement creux, alors que le plastron de la femelle est totalement plat. Les écailles sous la carapace sont plus petites et plus étroites chez les mâles, ce qui permet à la la queue de se replier sur le côté. Et ce n'est qu'au bout de cinq ans environ que les signes distinctifs sont clairement identifiables. Avant ce ne sont que des suppositions.
Quand la chaleur est suffisante, le mâle fait son possible pour stopper sa partenaire. Il va même jusqu'à mordiller ses pattes arrières. S'il se montre trop téméraire, il ne faut pas hésiter à l'isoler afin de laisser se reposer la femelle.
Quand il réussi à la stopper, il positionne son plastron sur le dessus de la carapace de sa partenaire et s'accouple.

La ponte des oeufs de tortue 

Ce n'est qu'environ soixante jours environ après la reproduction que la ponte des oeufs a lieu. Il peut arriver que les femelles décide de ne pas féconder ses ovules et de conserver le sperme obtenu lors de la reproduction, car elle sent que ce n'est pas la période idéale ou que sa santé n'est pas optimale.
Les femelles commencent par rechercher une zone de ponte favorable. Pour lui faciliter la tâche on conseil de lui prémâcher le travail en retournant une zone de terre, ou de créer une plage. Si votre tortue vit dans un aquaterrarium, il suffit de disposer un bac de ponte contenant du sable. Si elle ne trouvait pas de zone de ponte, elle risquerait de faire une rétention d'oeufs.
Elle se met ensuite à creuser un trou profond avec ses pattes à l'arrière, puis à pondre une dizaine d'oeufs de forme allongée (4 cm en longueur et 2 cm en largeur). Plusieurs heures après elle referme son nid avec le sable de la plage.

L'incubation des oeufs de tortue d'eau 

Plutôt que de laisser les oeufs tels quels sur la zone de ponte, on conseille de les déterrer et de les placer dans un incubateur artificiel pour reptile. Cette technique d'élevage augmente vos chances d'obtenir des bébés, car la chaleur et le humidité sont optimales et constantes.
Avant de les déterrer, il est recommandé d'inscrire une croix sur le dessus de chaque oeuf avec un marqueur ou un crayon de papier gras.
L'incubateur peut être un modèle vendu dans le commerce ou bien un modèle que vous aurez fabriquez vous même. Pour ce dernier on emploi un aquarium où l'on place deux briques à la verticale, par dessus lesquelles on met une boite en plastique fermée. Les oeufs sont posés délicatement sur de la vermiculite humidifiée.
Aux pieds des briques on verse de l'eau qui sera chauffée grâce à un thermoplongeur. En fermant l'aquarium la chaleur et l'humidité sera conservée.
Avec un incubateur acheté, il suffit de le remplir de vermiculite, de positionner chaque oeuf, et de mettre un verre d'eau.
La température de l'air doit être située entre 28 et 32°C. Il faut savoir qu'une valeur basse donne plutôt des mâles, alors qu'une valeur haute donne davantage des femelles. Au milieu la proportion sera relativement égale. Quand au taux d'humidité, il doit être situé aux alentours des 70%.
L'élevage avec un incubateur artificiel ne s'improvise pas, elle doit être préparée afin d'être prêt le moment venu. Il faut donc s'être équipé de ces accessoires plusieurs semaines avant la ponte.

L'éclosion des oeufs 

Environ 90 jours après la ponte, la naissance des bébé peut se produire.
Par manque d'oxygène et de place, les bébés détectent qu'il est temps de sortir en perçant la coquille. Ils utilisent pour cela leur dent de l'oeuf situé juste au bout de leur tête. Celle-ci disparaitra peu de temps après la naissance. Puis ils utilisent leur pattes avant pour casser la coquille. Ils ne quittent pas aussitôt leur coquille, ils attendent que le sac vitellin soit totalement absorbé. Celui-ci correspond au jaune de l'oeuf et constitue un aliment extrêmement riche. Ils ne doivent donc pas être dérangés à ce moment là.
Ce n'est qu'après plusieurs heures qu'un bain dans une eau tiède peut être proposé à chaque jeune reptile. Le niveau doit être très faible afin de ne pas risquer de les noyer.
Ils seront ensuite installés dans leur aquaterrarium équipé d'accessoires dont une lampe UVB et d'une lampe chauffante sur le dessus. Les bébés mangent des petits insectes et larves, et aussi le reste de leur coquille. Progressivement leur alimentation pourra être de plus en plus diversifiée. Si vous leur donnez des granulés, ils devront être humidifiés.

Sur le même sujet :

© 2021 PassionTortue.com - Mentions légales - Contactez-nous